6 mai 2021

Recenser des défibrillateurs (DAE) et sauver ainsi des vies ! Si, si… On vous explique pourquoi et comment.

De quoi parle-t-on ici ?
Nous avons en moyenne en France, 40.000 à 50.000 arrêts cardiaques par an.
Actuellement, moins d’ 1 victime sur 10 n’y survie, faute d’avoir pu bénéficier au bon moment, de l’intervention d’une personne qui aurait pu lui sauver la vie en pratiquant des gestes de premiers secours et en lui administrant d’éventuels chocs électriques (défibrillation), le temps que les équipes de secours interviennent. Ce taux de survie est 4 à 5 fois plus élevé dans les pays où les lieux publics sont équipés en DAE (Défibrillateur Automatisé Externe) et où la population est formée aux gestes qui sauvent.
En ne comptant que sur l’intervention des seuls services de secours, seuls 5% des victimes d’un arrêt cardiaque peuvent être sauvées, faute d’assistance respiratoire portée avant leur arrivée sur site.
7 fois sur 10, ces arrêts surviennent devant témoins, mais seulement 40 % de ceux-ci font alors les gestes de premiers secours.
En France, l’utilisation d’un défibrillateur de type DAE, utilisable par tous avant la venue des services de secours, n’est effective que dans 6,1% des arrêts cardiaques.
L’utilisation d’un DAE lors d’un arrêt cardiaque, augmentant de 40% les chances de survie. Il s’avère donc essentiel d’avoir au plus vite, un maximum de DAE, de les recenser et d’optimiser leur exploitation et leur utilisation par le plus grand nombre.

Une solution se met progressivement en place au niveau national
Le plan national de santé publique prévoit, outre la formation de 80% de la population aux gestes de premiers secours, l’amélioration de l’accès, de la géolocalisation et de la maintenance des défibrillateurs (DAE).
Une base de données nationale (Géo’DAE) vise à recenser la totalité des défibrillateurs (DAE) du pays et à partager largement les informations utiles, notamment avec les services de secours, les secouristes et autres premiers témoins d’arrêts cardiaques.
Depuis le 1er janvier 2020, tout propriétaire ou exploitant de la plus grande partie des DAE, doit obligatoirement les inscrire sur Géo’DAE, pour qu’ils puissent servir en cas d’arrêt cardiaque survenant à proximité.
– Plus de 23.000 DAE sont actuellement recensés sous Géo’DAE, dont seulement 102 sur le département des Vosges. Il en manque donc encore beaucoup à inscrire…
Des Appli gratuites, permettent, via les smartphones, d’alerter les secours dès la constatation d’un arrêt cardiaque et de savoir localiser les DAE enregistrés dans la base de données nationale précitée. Cf. Article sur ce site, sur l’Appli AFPR, association déjà bien présente en Lorraine.

Comment puis-je aider à ce recensement des DAE ?
Comme indiqué ci-dessus, pour sauver plus de vies en cas d’arrêts cardiaques, il vous suffit de nous aider à recenser le maximum de défibrillateurs (DAE) présents autour de vous, et de nous aider à sensibiliser les propriétaires et exploitants, publics ou privés, pour qu’ils les inscrivent au plus tôt dans la base de données nationale. Il peut y avoir des DAE, par exemple, dans de multiples complexes (sportifs, culturels, économiques, commercial, administratifs…), des espaces publics (parcs, rues…), des entreprises et autres espaces privés. Nous pourrons aussi les assister, selon besoin, pour l’inscription de leurs DAE dans la base nationale Géo’DAE.

Vous pourrez alors aussi nous informer de toute situation où, selon vous, il manque manifestement, au moins un DAE, en nous en précisant les raisons et la localisation associée. Cette action sera toutefois limitée à notre niveau, au seul secteur de Neufchâteau (88) et ses environs (périmètre couvert par la CCOV).

N’est-ce donc pas particulièrement simple à faire ? Pour toute question ou désir de participer activement, n’hésitez pas à nous contacter, nous sommes là pour cela.

Votre contribution à ce travail de recensement des DAE est un parfait exemple de l’utilité de l’engagement citoyen, mis au service de l’amélioration quotidienne de notre société. Alors contactez-nous et agissons ensemble sans plus tarder !

Pour en savoir plus :

Page internet du Ministère des Solidarités et de la Santé :
Les défibrillateurs automatisés externes (DAE) – Ministère des Solidarités et de la Santé (solidarites-

Base de données nationale du Ministère des Solidarités et de la Santé :
GeoDAE – base publique | geo.data.gouv.fr

Page d’accès à la déclaration des défibrillateurs (DAE) :
https://geodae.atlasante.fr/apropos

Application AFPR pour optimiser l’alerte des secours et la mobilisation de premiers répondants et leur promotion :
https://www.afprappli.com/

Union des citoyens engagés pour Neufchâteau (88), ses environs et ses concitoyens : vous accompagne notamment pour la déclaration et plus largement la gestion de vos défibrillateurs (DAE) ou projets associés.
https://www.nc88villeideale.fr

Laisser un commentaire